jeudi 23 juin 2011

COLUCHE, je te prends AU-MOT* … : ouiiiiiiiii PLUS BLANC QUE BLANC, ça existe … MOINS BLANC QUE BLANC, aussi … et tout ça dans la même soirée ...

Jeudi 16 juin 2011 : NOTRE DAME … BLANCHE …
Le gigantesque et magnifique dîner en blanc annuel :
  Que de belles apparitions … !

... surtout, sur les conseils de Michel, en s'y prenant dès le lundi … !!
Impossible de le passer sous silence …
Certes c’est un événement très parisien, pas grand public, un peu tendance, un peu secret, propre sur lui, privilégié  …
Mais, tellement, TELLEMENT BEAU …
On en prend plein les sens ...
Incontournable, irrésistible, pour mon blog qui "Sens et le Dire" ...
Tous en éveil, en même temps …

2011 était ma Xme édition et toujours le même PLAISIR … toujours …

Point commun à tous : 
Blanc comme neige de haut en bas : appel à la CRÉATIVITÉ :
 
   

Et puis, on remplit un blanc : 
La soudaineté de l'installation, est absolument BLUFFANTE pour tout le monde : pour les personnes sur le site à ce moment précis et  pour les participants : en quelques minutes, de toutes parts, une « vague » blanche déferle, envahit le lieu ...
Ça court, ça cherche, ça interpelle, ça confirme, ça bouscule, ...
Chacun trouve ses marques, s'affaire ... c'est minuté, organisé dans une ambiance absolument exceptionnelle de bonne humeur et de joyeuseté ...
Les touristes restent en ARRÊT SUR IMAGE !
En quelques minutes chrono, plus de 10 000 personnes sont installées ... entre la place Notre Dame et la cour carrée du Louvre pour cette édition 2011 ...

Petits plats dans les grands :  

déco de but en blanc : 

blancs en neige :
 
accompagné d’un (souvent plusieurs) ptit blanc :
regards dans le blanc des yeux ...  immortalisation grand angle :

Et puis au cours de la soirée, c'est décidé on ne sépare plus les blancs des jaunes :
des cierges MAGIQUES à perte de vue : des ÉTOILES plein les yeux ! 
Total Enchantement ... !
A chaque fois  ...


2008, 2009, 2010 …
tout autant d'ampleur BONHEUR :
Les Champs Elysées,


La Concorde,

La Cour Pyramide Napoléon,
 
Vivre quelques heures, en très grand nombre, dans un lieu parisien mythique, historique, est tout à fait fantastique ...

Intervention de musiques pour sollicitations rythmiques ...

... pour résumer :
  PLUS BLANC QUE BLANC et MOINS BLANC QUE BLANC ... 
tout cela existe ... dans une seule et même soirée ... 
Alors, plus que jamais, au retour, souvent lessivée, 
là, pour le cou,
j'adopte -le nouvel- OMO !


! merci Coluche pour l'info !


* sketch Coluche sur "La publicité : Le nouvel Omo"
http://www.youtube.com/watch?v=99hruIu_C6g




Quant à la suite : .../..., ?, 

jeudi 16 juin 2011

G. DETOU : G. De Tout : Gérard Detou : Gérard de Tout : J'ai rare Detou ... pas mieux !

G.Detou : Une mine, une caverne d’ali baba, un trésor … 
bref, un vrai repère de gourmands :
« Tout pour la pâtisserie et la cuisine » : le ton est donné dès l'entrée ...



Bientôt l’été …
Les maillots de bain, la plage, les ptites robes, les shorts fleuris  …

Alors que (presque) toutes les rédactions média rivalisent en idées  brainstormées autour d’une table top design pour vous alléger grand angle, vous faire maigrir sur toute la ligne en vous conseillant parfois de faire ceinture, ½ brocoli et quart de carotte au jus de citron, pincée de persil … pour accueillir l’été …
Moi, je dis haut et fort, aux gourmands, pâtissiers curieux, chefs  toutes catégories, épicuriens, à ceux qui vont éclairer de leur originalité, leur inventivité, les tables toutes estivales :
Foncez dès maintenant dans cette caverne d’Ali baba faire le plein d’extraordinaires produits, pour la plupart introuvables ailleurs, pour les faire connaitre, les partager avec vos cousins préférés, vos potes de toujours, vos futurs amis que vous ne connaissez pas encore …
… et vous serez les rois et les reines of the summer !

ALORS, CET ÉTÉ :

on ne sèche pas devant les fruits secs :


on se confie aux fruits :


on tient la dragée haute -aux non souriants- les yeux en amandes :

on cultive ses tablettes :

on revisite ses purées :

on est tout miel (pression à froid) : 

on part des les îles : 

Car OUI, G.Detou est un lieu rare, et fait voyager …
Unique,
Inimitable,
QUALITÉ, CHOIX, GAMMES LARGES, AUTHENTICITÉ, TRADITION, SUIVI ET NOUVEAUTÉS … caractérisent cette maison fondée, à l’origine, en 1951 pour les  cuisiniers des grandes familles qui venaient s’y approvisionner.

Aujourd'hui, adresse incontournable pour les professionnels, les apprentis en cuisine, vous et … moi !
De nombreux étrangers : Africains, Américains, Japonais … s’y précipitent également pour se fournir en ingrédients en tous genres.

La plupart des produits proposés ne se retrouvent nulle part ailleurs et rend G. Detou -avec générosité- inévitable ... :





Chocolats de couverture, 






poudre d’amande de qualité, toute fine, 


 pâte à pistache (idéale pour les crèmes brûlées, financiers, glace)  …

arômes naturels, gousse de vanille .../...

Et puis au détour des rayons, quelques curiosités toutes personnelles :
des pépites de chocolat qui ne fondent pas à la cuisson :

les épices Rabelais créées à Marseille en 1880 : mélange d'épices d'Afrique et d'Asie et aromates des collines de Méditerranée pour vos plats exotiques, viandes, poissons ...
       
ou les aromates Patrelle pour donner une jolie teinte à vos préparations culinaires 

Cette maison suit ses « classiques » à l’année mais …
 … s’adapte aussi aux évolutions culinaires, aux tendances, et proposent des nouveautés en permanence : ex la cuisine moléculaire avec du « Lécithine de soja » (pour des émulsions, nuages) ou chlorure de calcium pour des billes de caviar ; part belle est également faite aux ingrédients idéaux pour la création de macarons, très à la mode en ce moment, ou aux arômes pour le régime Dukan, mais je suis moins fan de cet aspect des choses.

… tout en conservant ses produits phare, traditionnels, que l’on retrouve ponctuellement, chaque année : pour exemple, les marrons glacés entiers et en brisures qui font leur apparition en octobre et pour lesquels les initiés font des kilomètres. 

G.Detou, c’est aussi un état d’esprit : un formidable accueil, des conseils, des recettes qui s’échangent avec les clients et l’équipe sur place; Jean-Christophe est un passionné qui transforme vos recettes classiques en magie revue et corrigée et vous amène dans des nouvelles sphères culinaires. On voyage à l’écouter et on agrandit son champ d’action. 
Osez le lapin à la moutarde Violette de Brive ...

Ici, l’aspect humain a la part belle et ça n'a pas de prix.
D'ailleurs, les prix pratiqués : gros et 1/2 gros respectent votre portefeuilleT.
Et ça aussi, c'est très humain.
La boucle est bouclée.

C’est validé, confirmé, on est intarissable face à la maison G Detou  qui cuisine votre créativité du lever au coucher !

A vos fourneaux !

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ...
G. Detou
58, rue Tiquetonne, 
75002 Paris

Tél : 01 42 36 54 67

Du lundi au samedi 8:30-18:30
M° : Etienne Marcel
ou Les Halles

Heureux êtes vous les Lyonnais ..
depuis 1 an :
G. Detou
4, rue du plat (ça ne s’invente pas !)
69002 Lyon
Tél : 04 72 04 06 28
Lundi : 13-19h
Mardi-Samedi : 9-19h

PS : Un grand merci à Caroline qui m’a fait connaître cette caverne.






















mardi 7 juin 2011

SANDRINE HOUDRÉ GRÉGOIRE : MIX AU LOGIS


NOM : HOUDRÉ-GRÉGOIRE
PRÉNOM : Sandrine
PROFESSION : Bar manager jusqu’en 2010 ; aujourd’hui consultante, formatrice pour les bars d’hôtels et les spiritueux 
SES remarquables POSES SHAKERS : le Byblos à St Tropez, Courchevel, Gstaad et puis … le Murano Urban Resort de sa création en 2004 jusqu’en 2009, et l’E7 à l’hôtel Edouard VII …
2008 : élue meilleure mixologiste* de France (1 distinction parmi tant d'autres)
SES MOTEURS PROFESSIONNELS : l’humain, la création, la découverte
POINT REMARQUABLE : Sandrine Houdré-Grégoire n’aime pas l’alcool

Difficile de résumer cette jeune femme pleine d’élan en quelques mots …
Une chose est sûre : Sandrine fonctionne aux inspirations, aux rencontres, aux prises de conscience, à l'instinct, à l’affectif, … et c’est ce cocktail tout personnel qui l’a originellement menée à la profession de barmaid et l’a fait évoluer par la suite.
Une formation en France …
puis …
 … pendant des mois entiers, femme de terrain, très exigeante, Sandrine voyage à travers le monde pour apprendre son métier : Australie, New York, Cuba, Nouvelle Zélande, Irlande …
Le terrain, aussi, pour voir, sentir, écouter, comprendre  ... en live …
Elément rarissime pour une Chef barmaid, Sandrine n’aime pas l’alcool … pas un frein pour elle : ses sens : odorat et goût, très sûrs, sont des atouts qui la feront avancer sur son chemin; elle goûte, recrache et mémorise.

Son professionnalisme et sa passion contagieuse l’amènent dans des aventures professionnelles engagées jusqu’à gérer une brigade de 11 personnes au Murano.
De solides références dans un parcours mené shaker battant.
Par sa façon d’appréhender son travail, son dynamisme, Sandrine inspire, rassure, donne envie et … vie à ses ingrédients.

Une aventure toute personnelle, sa grossesse en 2006, va avoir une résonnance très particulière pour son futur : son odorat et son goût sont décuplés … et vont l’inspirer d’idées innovantes :
la création  de toute une gamme de cocktails hypocaloriques.
Le principe en est simple : remplacer les alcools dans les cocktails par des légumes : radis, petits pois, poivrons, betterave, potiron, fenouil, concombre, carotte … font leur apparition ... quelques herbes aromatiques … jeux sur les textures …

Le Mojito est le cocktail le plus consommé au monde.
Mon premier billet sur ce blog vous présentait le Mojithé.
Et bien, retour aux sources, le 1er cocktail que Sandrine a créée s’inscrit dans la même dynamique … avec le : « Virgin Cucumber Mojito » …
Pas de thé à l'horizon mais le concombre qui remplace le rhum.

Sandrine m’en a préparé un la semaine dernière lors de notre rencontre … tout va bien …`
Je suis là pour vous faire partager la recette ! 

½ citron vert  + ¼ de concombre en dés dans un vert  + 2 cuill. à soupe de cassonade  

 
+ quelques feuilles de menthe fraiche 
pilez à l’aide d’un pilon


+ glace pilée / remuez le mélange / complétez d’eau gazeuse / petite décoration de concombre et une tête de menthe.



Extrêmement goûteux et rafraîchissant.
Em'ma étonnée ! :-)
A consommer sans modération.


Excellente nouvelle, les « Albums Larousse » ont fait appel à Sandrine et lui ont demandé de réunir dans un ouvrage des cocktails classiques et ses créations avec ou sans alcool : 53 recettes faciles, accessibles, inspirantes, qui vous feront voyager :
« Part des anges », « Road 64 », « Baby Jazzy », « Coup de coeur », « Zilda dans les nuages », « Pumpkin Oulala », « Verte attitude », « Baie des agrumes », « Billabong », « L’envoûtant » …
Un grand merci à Sandrine qui casse cette stupide idée reçue que seuls ceux qui boivent de l’alcool sont des bons vivants en proposant une « gamme sans » très festive … avec choix, goûts et couleurs …
Beau et Bon : Sandrine soigne aussi la présentation de tous ses cocktails, préliminaires à une dégustation gourmande.

Une préface de Colin Peter Field, chef du bar Hemingway à l’hôtel Ritz à Paris, souligne tout le respect que ce bartender, -nommé « Meilleur bartender du monde par le magazine Forbes-  porte à Sandrine.


Les mots qui me sont venus en lisant son livre :
« Coloré, moderne, actuel, lumineux, visuel, accueillant, tendance, épuré, sensuel, pratique » mis en scène par la styliste Manuela Chantepie et en images par Marie-José Jarry.

Un régal : son prix : 7,90 € … à offrir sans modération pour fêter l’été … l'automne, l'hiver, le printemps ... !!

29 mars 2011, lancement de « Cocktails avec ou sans alcool » à l’hôtel « Bel Ami » dans le 6me arrondissement de Paris. Sandrine Houdré-Grégoire, Marie-José Jarry, Manuela Chantepie et Frédérique Flori.

Une version coffret reprenant 27 des recettes de Sandrine Houdré-Grégoire est lancée ce mois de juin, toujours chez Larousse.

·      *mixologie : art du mélange.
« C’est la recherche du goût et de la qualité pour avoir le bon dosage et la meilleure saveur » : SHG

VOIR, SENTIR, TOUCHER, GOÛTER
TRAVAIL, CRÉATIVITÉ, POSITIF


- « Cocktails avec ou sans alcool » : Sandrine Houdré-Grégoire
Photographies de Marie-José Jarry
Albums Larousse, 7,90 €
De 7 à 117 ans
-« L’atelier cocktail »
Larousse : 10,90€
- Site internet de Sandrine Houdré-Grégoire  : http://www.virgincucumber.com/
"Pourquoi Virgin Cucumber ?
Pour la blague. Celle qu'à faite Sandrine Houdré-Grégoire à la mixologie, en lançant l'improbable courant des cocktails à base de légumes".site SHG

Sérieuse sans se prendre au sérieux !
Top !


mercredi 1 juin 2011

LE SCHMUCK : Surprise et Esthétisme : un étonnant restaurant CON DÉ couvre au 1er dans le 6me ...

"C'est BEEEAUUUUU ...."
Voilà la toute 1ère chose qu'exprime chaque personne qui entre dans ce lieu.
Car là, dès l'entrée, on en prend plein les yeux : de haut en bas, de gauche à droite :  balade balayage grand angle de l'espace.
Curieux, inhabituel.
Surpris et sous le charme par l'incroyable décorum totalement inattendu.


Car, OUI, le Schmuck est un univers à part entière.
Ambiance boudoir, humeur baroque ..
où se côtoient  lustres, tapis, fauteuils, miroirs, tentures, sofas, tableaux, papiers peints rétro, carafes, guéridons, cages à oiseaux, ... dans une harmonie incroyable.


Un restaurant tout en longueur et tout en douceur, à l'intérieur comme à l'extérieur : grande terrasse baignée par le soleil l'après midi.


Chaque table est conçue comme un espace de vie personnalisé à distance respectable les unes des autres pour préserver l'intimité de chacun.

Un grand bar tout en bois.
Souci du détail.



La cuisine -visible par le truchement d'une grande vitre- joue la carte couleurs et saveurs de l'entrée au dessert : 
"Légumes du soleil, rôtis au balsamique et son homous", "Tartare de bar, mangue fraiche et coriandre", "Rôti de lotte en croute de chorizo, artichauts poivrade", "Pressé de veau aux morilles", "Brioche façon pain perdu, caramel beurre salé, glace vanille", "Nage de fraises gariguettes, sorbet menthe"  .../...
On me l'a assuré : Tout est fait maison à part les pâtisseries Gérard Mulot.

Pour ma part, j'ai opté pour un "Tartare de boeuf au couteau, frites maison, salade".
Très bien assaisonné à mon goût (i.e., rien à rajouter), les frites délicieuses, la salade ...  bon, disons que c'était que pour la déco ! ...
J'ai ensuite enchainé par la "Crème brûlée au chocolat noir" ... comme il faut.

Et puis, petit détail qui, à mes yeux, a toute son importance : la vaisselle est élégante, ce qui contribue au plaisir du déjeuner.



La carte des vins est bien faite et propose plus des 2/3 des vins présentés au verre ce qui est très appréciable.

La musique : Blondie, Jimmy Cliff, Otis Redding, Norah Jones ... cool ... soul ... a la part belle dans ce haut -de plafond- lieu mais respecte vos moments de repas en ne vous agressant pas les tympans ... la musique suit la dynamique de la journée.

Un moment de pause .. que l'on prolonge volontiers par un café, puis un second, voire un troisième ! 
... bouquin ou plume à la main ...
Ce lieu est inspirant ...
et relativement calme bénéficiant sûrement du timing : déjeuner dominical ...
(= circulation réduite rue de condé).


Accueil sympathique assuré par Pierre et Lucas en ce dimanche midi.

Ouvert depuis le 24 avril dernier, le Schmuck à Odéon a pris ses quartiers, 1 rue de Condé à la place des Cinoches, anciennement cinéma d'art et d'essai, puis restaurant du même nom.
Il porte le dossard N°2 après la création du Schmuck, cocktail club, rue de Ponthieu l'hiver dernier.
L'équipe de choc, Romain Dian, Hugo de Sélignac, Antoine de Tavernost et Gilles Lellouche, à la tête de ces établissements, a confié leur décoration à Laura Gonzales, une toute jeune architecte-décoratrice, ... mais détentrice d'un palmarès déjà impressionnant avec notamment le Bus Palladium revu et corrigé à la manière d'un appartement.

Et puis, ce clin d'oeil d'installer des "Schmucks" (en yiddish, version la plus soft : "pauvre type") dans des lieux prestigieux, me fait sourire.
Gageons que ce soit et sera l'état d'esprit du lieu ... de ne pas se prendre au sérieux !

A mon avis, Romain, Hugo, Antoine et Gilles n'ont pas dit leur dernier Schmuck !!!
Affaire à suivre ...

VOIR, TOUCHER, ENTENDRE, GOÛTER
sens de L'ESTHÉTISME, DU BEAU, DU BON

SCHMUCK : Restaurant, Cocktails club
1, rue de Condé, 75006 Paris
Tél : 01 43 54 18 21
M° : Odéon
Menu le midi : E/P ou P/D : 15 €
Soir : à la carte : E/P/D : 35-50 €